LOVE & MONEY

 

Dans la pièce Love and Money  l’auteur Dennis Kelly nous plonge dans les méandres d’un jeune
couple anglais endetté . La scénographie est composée de 5 panneaux transparents en PVC
alvéolaire . Ces panneaux sont attachés à des diables . Ainsi 5 structures transparentes sont
manipulées par les acteurs et l’espace évolue au fur et à mesure des scènes . La lumière joue une
place primodiale dans ce dispositif . Tantôt elle se reflète sur les panneaux leurs donnant un éclat
d’or tantôt elle balai leurs surfaces en en révelant les traces, aspérités, tâches et salissures . Sur
scène les corps et l’espace s’adonnent au balais frénétique de la décadence .